Eh oui! C’est un grand changement dans ma vie avec le retour aux sources : La Corse !

En effet, depuis le 5 juillet, une nouvelle vie a commencé ! La boucle est bouclée en ce qui me concerne. Je suis née et ai grandi en Corse (à Bastia, plus précisément) et j’y suis enfin de retour, pour de bon ! Retrouver mes racines, ma famille, mon île …

Pour moi, c’est une renaissance, un bien être et une autre façon de vivre. Retrouver le rythme de la vie bastiaise, avec ses hauts et ses bas. Voilà plus de 15 ans que je vis dans la campagne bretonne et même si j’aime être tranquille et seule, l’activité humaine fait du bien!

Pour mes zenfants,c’est une nouvelle expérience, des tas de souvenirs à créer durant leurs années de lycée ! Je sais qu’ils sont partagés entre la joie de vivre en Corse, entourés de leurs grands-parents maternels, leurs cousins, cousines, oncles et tantes …. Mais c’est aussi un déchirement : ils sont nés et ont grandi en Bretagne. Quand ils auront bien avancé dans leurs vies, qu’ils auront découvert le monde, ils retourneront peut-être vers leurs sources : Le Morbihan 😉

Penser à soi.

Depuis que j’ai fêté mes 45 ans (cette année), je ressens le besoin de penser enfin à moi. C’est vrai, depuis que je suis en couple et encore plus depuis que je suis mère, je penses et vie pour le bien-être des autres. Jusqu’à présent, je pensais d’abord à eux avant moi. Mais j’avoue que maintenant, j’ai envie de me concentrer sur moi.

Je sais que j’ai bien élevé mes zenfants, ils ont 15 ans et ce sont des ados vraiment top ! Ils sont polis, indépendants, calmes : ici, pas de cri ni de porte qui claquent.

Tout cela mis bout à bout, fait que je ne culpabilise plus du tout de vouloir penser à moi. Passer pour une « égoïste » n’est pas forcément un mauvais défaut 😉 C’est peut-être ça la crise de la quarantaine chez une femme ? Se sentir libre de faire ce qu’on a envie, sans se prendre la tête en se demandant ce que vont en penser les autres !

En même temps, ce n’est pas parce que je vais m’occuper de moi que je vais en oublier mes zenfants. Non ! C’est impossible pour moi, ma nature profonde est de faire plaisir aux personnes que j’aime et à les aider un maximum. C’est juste que parfois…ils devront attendre un peu 😉

Un nouveau rythme.

J’ai vite trouvé mon rythme de vie ! J’ai profité à fond de mes vacances (Des années que je n’avais pas eu la possibilité de me poser totalement). Le bonheur quoi !

A présent, j’ai retrouvé mon atelier et je vais à nouveau pouvoir coudre, pour mon plus grand plaisir et aussi pour le votre!

Je vais également chercher un autre travail à côté…Oui, la couture c’est très bien, mais je ne peux pas encore en vivre 😉

En attendant… je profites encore des vacances de mes zenfants 🙂

Comment se passent vos vacances ?